Les frais de santé liés aux médicaments : quels sont les remboursements de l’Assurance maladie ?

La souscription à l’assurance maladie est souvent nécessaire pour couvrir  les soins médicaux de vos familles. Si vous achetez des médicaments, elle peut prendre en charge la partie ou la totalité de leur coût. Pourtant, les remboursements des médicaments sont souvent critiqués. Ils varient en fonction de plusieurs critères : conditions de prescription, qualité thérapeutique, pathologie du patient… Quels sont remboursements de l’Assurance de maladie concernent les frais liés aux médicaments ?

Quels sont les médicaments remboursés par l’Assurance maladie ?

L’Assurance maladie prend en charge les médicaments prescrits sur ordonnance par un médecin ou tout autre professionnel de la santé. Certains médicaments à usage externe peuvent aussi être pris en charge par l’Assurance maladie s’ils sont délivrés par un pédicure-podologue. Le mode d’emploi et la durée totale du traitement, ainsi que nombre d’unités de conditionnement (flacon ou boîte) de chaque médicament doivent être précisés dans l’ordonnance. Pour approuver le remboursement des médicaments, il faut que les médicaments soit inscrit également sur la « Liste des médicaments remboursables aux assurés sociaux » établie par l’arrêté ministériel. La couverture de l’Assurance maladie est automatique si le pharmacien sert votre carte vitale. En l’absence de cette carte, il vous donne une feuille de soins que vous devrez transférer à votre caisse d’Assurance Maladie avec l’ordonnance.

Comment rembourser les médicaments génériques par l’Assurance maladie ?

Le taux de remboursement se fait à partir de la base du prix de vente ou d’un tarif forfaitaire de responsabilité (TFR). Ce dernier est calculé sur le coût des médicaments génériques les moins coûteux. Ces médicaments identiques à celui de l’original ou d’une marque sont fabriqués et mis en vente sous sa dénomination connue internationale, ou sous une nouvelle appellation commerciale. Ils sont aussi efficaces et sûrs que les autres médicaments d’origine. Leur prix comporte seulement le coût de fabrication et de commercialisation. Si vous acceptez ces médicaments, l’Assurance maladie vous rembourse comme d’habitude. Vous pouvez utiliser votre carte vitale pour ne pas avancer la partie du remboursement des médicaments.

Comment rembourser en cas de refus des médicaments génériques ?

Au cas où vous ne voulez que le médicament de marque, le remboursement des médicaments sera basé sur le TFR ou le prix du médicament générique. Vous ne pouvez plus bénéficier du tiers payant qui vous permet de ne pas avancer la partie prise en charge par la mutuelle d’assurance. Si le prix du médicament d’origine prescrit est supérieur aux coûts du médicament générique, vous devez prendre le reste en charge, car l’assurance ne vous remboursera que la base de ce dernier. Vous devez régler la totalité des frais de médicaments d’origine. Le pharmacien vous établit ensuite une feuille de soins pour que vous puissiez la transmettre à votre caisse d’assurance maladie.

Handicap : me faut il une mutuelle bien spécifique ?
Je suis enceinte : dois je prévenir ma mutuelle santé ?